A quel âge se mettre ou se remettre au vélo ?

A quel âge se mettre ou se remettre au vélo ?

Vous avez quelque peu négligé votre forme physique ces dernières années, mais vous ressentez le besoin de vous remettre en selle ? On vous a fait une remarque sur l'évolution de votre silhouette que vous avez superbement ignorée, mais force est de constater qu'elle était fondée ? Peut-être tout simplement que le vélo vous manque et que vous avez décidé de vous y remettre ?

Ce ne peut être qu'une bonne idée et, en prenant toutefois quelques précautions, vous allez vite trouver ou retrouver des sensations délicieuses d'un corps en mouvement, précis, affûté et vif.

L'usure de la vie sédentaire

Nos vies sédentaires nous procurent une sensation de confort indéniable, mais le manque d'activité a des conséquences délétères sur notre organisme, à moyen et long terme. Nous avons tendance à prendre de l'embonpoint et à perdre de notre énergie, voire à perdre l'envie d'être actif, car la sédentarité a aussi des influences psychologiques.

Il n'est jamais trop tard pour bien faire et, à l'approche de la quarantaine (ou si vous l'avez déjà passée de peu ou largement !), le cyclisme est un excellent compromis pour vous reconstruire.

Le vélo, ça ne s'oublie jamais !

Que vous n'ayez jamais pratiqué le vélo, autrement qu'enfant pour jouer avec les copains, ou que vous l'ayez délaissé depuis quelque temps, vous y mettre ou remettre vous permet de réviser votre forme physique complète.

Vous pouvez pratiquer le vélo partout, dans toutes les régions de France et du monde. Les routes et les chemins sont à vous et ils sont illimités ; ni péage, ni abonnement ne sont requis. En retrouvant une forme physique satisfaisante, vous verrez que votre moral s'en trouvera également stimulé. Vous bénéficiez de double effet du sport, à la fois physiologique et psychologique.

Avant de partir…

Il ne s'agit pas bien sûr de partir sur les chapeaux de roues, sans prendre aucune précaution, vous allez mettre votre corps et surtout votre cœur à contribution, soyez prudent et modéré. Si vous sortez d'une longue période de sédentarité, commencez doucement.

Si vous avez le moindre doute quant à votre santé cardiaque, notamment s'il existe des antécédents dans votre famille, passez par la case cardiologue et test d'effort. Vous pourrez ensuite partir en toute quiétude.

Fixez-vous des objectifs ambitieux mais raisonnables et réalistes, et reprenez progressivement. Il vaut mieux privilégier les premières sorties en solo, afin de ne pas subir l'influence d'un peloton qui vous pousserait à dépasser vos limites prématurément. Vous intégrerez un groupe par la suite si vous en avez l'envie.

Soyez modéré et régulier. Mieux vaut plusieurs séances de petite ou moyenne intensité, qu'une séance où vous prenez tous les risques en mettant votre organisme sur le grill. Soyez patient, votre corps n'est plus aussi réactif qu'avant, même si vous étiez un grand champion, il faut lui laisser le temps de retrouver ses marques et certains réflexes.

Vous pouvez traverser des moments un peu déprimants, mais, à force de franchir des paliers, vous allez retrouver un niveau où vous allez pouvoir vous faire plaisir. En attendant ce moment, soyez juste patient et persévérant ! 

Le cyclisme : un sport complet

Notre organisme est assez tolérant et, à la condition que vous ne violentiez pas, il est capable de se régénérer en redécouvrant certaines fonctions. Nos organes vitaux sont actionnés par nos muscles qui ont tôt fait de retrouver leur vitalité, pour peu qu'on les y entraîne un minimum.

Si votre enthousiasme vous fait défaut, voici quelques arguments qui vont achever de vous convaincre.

Un cœur gros comme ça !

Le cœur est une machine qui s'use si l'on ne s'en sert pas. Grâce au vélo, vous allez le faire travailler et le développer. L'endurance cardiaque représente un gage de longévité.

Un cœur entraîné devient souple, il réagit vite et récupère vite.

Des poumons tout neufs !

L'un des effets du vieillissement est l'essoufflement. Observez des fillettes en train de jouer à la corde à sauter, ça dure, ça dure, ça dure… Essayez seulement de suivre leur rythme… Sans entraînement, elles vous dament le pion comme si de rien n'était. Rageant, non ?

La pratique du vélo fait travailler les poumons qui gagnent en volume et donc en capacité respiratoire. Vous respirez plus profondément et plus efficacement. La première bosse qui vous a paru insurmontable la première fois que vous avez réenfourché votre vélo va peu à peu vous apparaître comme un banal faux plat que vous allez vaincre en quelques coups de pédale.

… même pour les fumeurs et anciens fumeurs ?

Oui ! Il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer et remettre ses poumons en état de marche normale. La cigarette est une cause de vieillissement car le tabac a une action globale sur l'ensemble de l'organisme, mais c'est également une mauvaise habitude qui peut vous avoir fait arrêter le sport. En effet, les fumeurs s'essoufflant plus rapidement trouvent moins de plaisir au sport en général et au vélo en particulier et arrêtent parfois par dépit.

Si vous fumez ou que vous avez fumé, il est d'autant plus important que vous remontiez sur votre vélo. Sujet étudié par la science s'il en est, l'arrêt du tabac suit un planning approuvé par la majorité des chercheurs. Lorsque vous fumez votre dernière cigarette :

  • après 20 minutes : votre pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales ;
  • après 8 heures : l'oxygénation de vos cellules redevient normale et le monoxyde de carbone contenu dans votre sang a diminué de moitié ;
  • après 24 heures : la nicotine contenue dans l'ensemble de votre organisme a été totalement détruite ou évacuée ;
  • après 48 heures : vous retrouvez quelques sensations gustatives et redécouvrez votre odorat ;
  • après 72 heures : vos capacités respiratoires se sont améliorées et vous respirez plus facilement ;
  • après 2 semaines : votre sang retrouve ses capacités de coagulation et votre risque d'infarctus diminue ;
  • après 3 mois ou plus, vous recouvrez la majorité de vos capacités, en fonction bien sûr du nombre de cigarettes que vous fumiez et depuis combien de temps.

Retenez donc que rien n'est irrémédiable et que notre corps a des capacités d'auto-guérison spectaculaires.

Une circulation sanguine stimulée

Avec un cœur au travail, le sang se retrouve propulsé bien plus efficacement, d'autant que l'activité cycliste vous aura fait brûler les mauvaises graisses.

Les bénéfices sont concrets : baisse du mauvais cholestérol, diminution de la glycémie et l'hypertension artérielle.

Retrouvez votre silhouette d'antan

Si vous vous êtes quelque peu laissé aller, vous allez redessiner votre silhouette grâce au vélo qui sollicite toutes les parties du corps. La mauvaise graisse disparaît ou se transforme en muscle, votre structure osseuse et vos articulations sont mieux maintenues par vos muscles fermes, et vos douleurs éventuelles s'effacent.

Et tout cela dans la joie et la bonne humeur !

L'effort physique vous permet d'évacuer le stress et les tensions nerveuses. Votre cerveau produit des endorphines aux propriétés euphorisantes, vous respirez au grand air, vous dormez mieux… La fatigue et la lassitude s'effacent pour laisser place à l'enthousiasme et la joie de vivre.

"Mens sana in corpore sano" écrivit Juvénal vers 100 avant Jésus Christ, un esprit sain dans un corps sain. En retrouvant des sensations que vous pensiez avoir oubliées, le goût de l'effort, la bonne fatigue et une silhouette équilibrée, enfourcher votre vélo devient un réel bonheur !


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré

Première Commande: 10% de Réduction avec le Code BIENVENUE

1ère commande: -10% code BIENVENUE