Le vélo au sein du couple

On constate que de plus en plus de personnes pratiquent le vélo en couple, pas seulement pour aller se promener avec les enfants mais plus souvent dans une optique sportive. Mais quelles sont donc les raisons qui poussent les couples à se retrouver ensemble pour partager leurs sorties ? Elles sont nombreuses et, au-delà du temps passé entre conjoints, elles participent à souder un couple autour d'une même passion.

Pour commencer, le vélo fait partie des sports qu'un couple peut partager. La pratique du cyclotourisme est mixte et, même en cas de niveaux différents, on peut toujours trouver un compromis pour rouler ensemble.

Objectif santé

Nous évoluons dans une société obsédée par le paraître mais aussi plus légitimement concernée par le fait de se maintenir en bonne santé. Nous sommes soucieux de pratiquer un sport régulièrement et ça tombe bien, le vélo est excellent pour la santé !

D'abord, il est praticable toute l'année. Avec un bon équipement, l'hiver n'est pas un problème. Si la plupart des cyclistes évitent de rouler sous la pluie, le froid est rarement un obstacle. Le vélo vous empêche de vous empâter pendant la saison froide et vous incite à évoluer à la lumière du jour, contrairement aux non sportifs qui passent l'hiver sous les lumières artificielles de l'intérieur qui les rendent blafards.

Le vélo stimule de nombreux muscles du corps : jambes, bras, pectoraux, abdos, et dos. C'est un sport très complet.

Il est bon pour le système cardiovasculaire et pour le moral en déclenchant la sécrétion d'endorphines. L'activité musculaire qu'il réclame améliore le système immunitaire, procure de l'énergie et un meilleur sommeil. Enfin, la pratique du vélo engendre une meilleure vascularisation dans toutes les parties de l'anatomie, y compris dans les plus intimes, ce qui inciterait à une plus grande vitalité sexuelle. N'est-ce pas là une très bonne raison pour partir ensemble sur les routes et les chemins ?

Se changer les idées

Après une semaine éprouvante qui au travail, qui à la maison où les tâches sont multiples et répétitives, se changer les idées et relâcher la pression accumulée est très appréciable et le faire ensemble conforte le couple, voire le réconforte.

Le vélo vous oblige à sortir de chez vous et à vous aérer tout en admirant des paysages variés qui vous font oublier la routine. L'oxygénation du cerveau est capitale pour retrouver bon moral et refaire son stock d'énergie tant mentale que physique.

A vélo, vous êtes libre d'aller où bon vous semble et cette liberté est plaisante à partager. Le couple peut étudier ensemble le parcours qu'il prévoit. Il anticipe le plaisir qu'il va partager. L'échéance commune agréable fixée pour le week-end peut l'aider à faire passer les éventuels moments de tension durant la semaine.

Partager ensemble autre chose que le quotidien

Le fait de pratiquer la même activité sportive permet de partager des moments d'efforts et aide à créer une synergie dans le couple. On peut s'aider mutuellement quand l'un fléchit ; on se motive réciproquement quand l'un ou l'autre est moins en train et on partage ensemble la progression des performances. L'émulation est un moteur puissant et, se voir l'un et l'autre se dépasser avec courage, permet de dégager un sentiment de fierté à l'égard du conjoint. En évoluant côte à côte, on développe une proximité et une connivence qui n'existe pas lorsque chacun pratique son sport de son côté.

Vous vous fixez un objectif commun et vous allez tout mettre en œuvre pour y parvenir, il est facile d'y voir la symbolique du couple.

Partager aussi des émotions

Dans un sport comme le vélo, vous partagez à la fois les émotions liées à l'effort, à l'exploit sportif et au dépassement de soi mais aussi les émotions du parcours en lui-même. Dans la nature, au gré des saisons, des scènes de vie que vous allez croiser, des animaux que vous allez rencontrer, vous partagez ensemble des sentiments que vous n'auriez jamais eus si vous n'aviez pas pratiqué un sport qui vous rassemble.

Les cyclistes, contrairement aux sportifs sédentaires ou d'intérieur, vivent au gré des saisons et sont forcément plus proches de la nature. Il est réconfortant de voir ensemble, au sein d'un couple, le temps qui passe et les saisons qui se suivent.

Le vélo à deux, même sans avoir le même niveau

Si vous n'avez pas tout à fait le même niveau ou que l'un préfère parfois lever le pied, il est facile pour l'un des deux protagonistes d'utiliser un vélo électrique. Il ne gâche en rien l'atmosphère et n'apporte aucune nuisance mais permet de ne pas pousser à bout celui des deux qui est peut-être moins passionné ou en tout cas moins opiniâtre et qui entend limiter ses efforts. Cela signifie que l'on peut trouver un terrain d'entente même si on n'a pas tout à fait la même vision du cyclotourisme.

Si par exemple l'un des deux dans le couple est un fou des lacets de montagne, l'autre n'a peut-être pas la force ni l'envie de l'accompagner mais voudrait pourtant bien faire partie du voyage. En bénéficiant d'une petite aide artificielle, c'est chose possible.

En cela, la pratique du vélo offre une grande souplesse. Que vous fassiez du VTT sur les chemins ou de la route, vous pouvez aussi parfois prendre des itinéraires un peu différents pour que l'un s'économise pendant que l'autre se donne à fond. Vous vous retrouvez un peu plus tard et chacun aura profité au maximum de sa sortie.

Se lancer des défis

Pour les couples qui ont l'esprit de compétition, c'est le moment de vous lancer des défis. Lorsqu'ils sont sous le sceau de la bienveillance, ils sont extrêmement stimulants pour un couple donc positifs. C'est un excellent moyen aussi de mesurer votre progression mutuelle. Vous avez d'autant plus hâte d'arriver au prochain rendez-vous pour constater que vous avez encore progressé et que les parcours qui vous semblaient impossibles à boucler jusque-là ne vous posent plus aucun problème.

En cela aussi, le vélo est un sport très motivant car il vous est facilement possible de mesurer vos performances successives et vous féliciter de vos progrès. La récompense que vous obtenez de vos efforts est rapidement visible et quantifiable.

La déconnexion

Il faut bien sûr parler de la déconnexion des écrans et des nouvelles technologies. Si tous les couples ne sont pas définitivement des addicts des écrans, l'abus des smartphones et autres tablettes peut devenir un obstacle dans la communication d'un couple.

À part peut-être pour consulter son GPS ou ses performances en temps réel, le vélo est un excellent moyen de se sevrer des réseaux sociaux trop encombrants ou des alertes omniprésentes. Il est sain pour les deux personnes d'oublier ces gadgets le temps d'une sortie.

Du couple à la famille

En prenant l'habitude de rouler ensemble, les couples peuvent aussi décider d'initier leurs enfants. Au départ, les chemins se sépareront pour que les enfants restent sur des distances et des niveaux de difficulté appropriés et l'un des protagonistes prendra avec eux un raccourci mais progressivement ils pourront davantage se joindre aux parents et ce sera un bon moyen de partager en famille les joies du cyclotourisme.

Le vélo est bien un sport qu'il est agréable de pratiquer en couple, il s'y prête à merveille et procure de nombreux bénéfices.


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré